Post image for La Charrette de Saint-Marc

La Charrette de Saint-Marc

04/01/2011

dans Fête de Saint-Marc

La charrette de Saint-Marc, remise à l’honneur en 1990, est une réminiscence des fêtes anciennes au cours desquelles on célébrait les cultures et les chevaux indispensables à celles-ci. Les vignerons sortaient ce jour-là leurs plus beaux chevaux avec leurs plus beaux harnais pour tirer une charrette comportant divers ustensiles ayant trait à leur travail comme les tonneaux, pressoirs et “cornues” à vendange. Ornée de fleurs,  cette charrette est attelée à trois chevaux dite, “au grand cordèu”. Elle accompagne les festivités des 24 et 25 avril en effectuant des aller-retours dans le village.

Le premier cheval “Lou davans ” a une bride de fête, il porte une banderole en l’honneur de Saint Marc “Vivo Sant Marc” avec “Lou ravat”, une peau de chèvre ou d’agneau, et “Cuberto”, couverture brodée.
Dans les bras de la charrette, Le second cheval “Cavihé” est suivi du troisième le “Limounié” qui porte un gros harnais cuivré. Tous portent les grands colliers à pointe, cuivrés et ornés de pompons, servant à écarter le diable et les mauvais sorts.

 

Depuis le début nous avons fait appel à des charretiers et à leurs chevaux comtois  des communes environnantes, Barbentane, Châteaurenard, Graveson et Maillane. Emile Gontier dit “ Milou ” (décédé), M. Ginoux, M. Chaussy, C. Baptiste, G. et J.L. Buravand, B. Arnaud, F. Archet, J.B. Cornillon, J.M. Borrelly, M. Nicolas, L. Laurent et G. Bernard et d’autres charretiers sont venus ponctuellement apporter leur concours à la fête.

Cependant, dans beaucoup d’endroits, les vignerons ne cultivant que de petites parcelles ils ne possédaient pas de cheval mais un bigot. Les plus aisés avaient un âne, tenaient à sortir la “caretto dis ase”, la charrette des ânes, que tiraient leurs bourricots harnachés avec soin. Et chacun allait faire bénir son attelage, s’assurant ainsi la protection de Saint Marc.

Laissez un Commentaire

Post précédent:

Nouvel article: