Post image for Le Costume Comtadin à Villeneuve-lez-Avignon

Le Costume Comtadin à Villeneuve-lez-Avignon

29/01/2011

dans Fête de Saint-Marc

Sis sur la rive droite du Rhône, Villeneuve-lez-Avignon appartient bien au Languedoc mais le costume qu’on y porte traditionnellement est le même que celui d’Avignon, le costume du Comtat Venaissin, dit «costume comtadin».

Le costume de la comtadine diffère de celui des autres régions provençales par sa coiffe bien particulière dite «à la Grèco». Bonnet en piqué de coton blanc, en mousseline brodée ou en dentelles pour les jours de fête, il est directement inspiré du bonnet phrygien dont il garde la forme relevée sur le sommet de la tête.

La chemise en grosse toile à manches larges, avec son encolure froncée ou ornée d’une collerette, se porte avec un corselet sans manches, de drap, de velours, de piqué ou de soie de couleur sombre. Le fichu d’indienne, plié en pointe et croisé sur la poitrine, se caractérise par la gaîté et la variété des tissus à motifs imprimés, les «indiennes», fabriqués autrefois dans les ateliers avignonnais.
Le jupon piqué, «lou coutihoun pica», ouaté et piqué à la main, est orné de motifs fleuris ou géométriques, le dessin des piqûres ajoutant un motif supplémentaire. Il est porté sur un ample jupon blanc.

La tenue est complétée par «lou fadéu», tablier long et étroit, à motifs ou uni, des bas de coton blanc et des souliers «Richelieu ». L’ensemble est agrémenté de bijoux traditionnels, «li beloio», tel que «lou clavié», longue chaîne en argent pendue à la ceinture pour y accrocher clés ou ciseaux, les «Cremascle» (ou «Mouresco»), les boucles d’oreilles, et la croix dite à la «Jeannette» ou «à la capucine».

 

Le costume du farandoleur est le plus souvent composé d’une chemise de toile blanche, serrée au cou par un nœud de velours ou de satin noir, et d’un gilet uni ou fleuri. Le pantalon, de toile blanche, est ceinturé d’une étoffe de flanelle rouge ou bleue, «la taiolo». Chaussettes et espadrilles blanches complètent la tenue du danseur.

Le «tambourinaire», également en chemise blanche, porte une veste et un gilet de velours sombre, assortis à un chapeau de feutre à larges bords, «lou grand capèu», cher à Frédéric Mistral.

Les bailes de la «Counfrarié de Sant-Marc de Vilo-Novo», vêtus d’un costume sombre, avec veste de velours noir, arborent des insignes spécifiques : une écharpe verte et grenat, ornée d’une croix de Languedoc en argent, à laquelle est suspendu le médaillon de la confrérie. Sans la croix, cette écharpe est aussi attribuée aux bailes d’honneur intronisés chaque année.

Laissez un Commentaire

Post précédent:

Nouvel article: