Post image for Li Tourtihado, les Brioches Bénites

Li Tourtihado, les Brioches Bénites

13/01/2011

dans Fête de Saint-Marc

Le 25 avril, jour de la fête de Saint-Marc, les festivités s’ouvrent avec la Grand-messe en provençal, cérémonie solennelle dans une église comble. A la sortie, c’est le moment de l’offrande à la « counfrarié » sous forme de « tourtihado », ces brioches qui ont étés bénites durant l’office.

Pendant que les porteurs de « banasto », les paniers contenant les brioches, s’affairent dans tout le village, le danseur, souche sur l’épaule, interprète « La danse de la Souche » sur la place Messonnier, devant la Collégiale Notre-Dame de Villeneuve-lez-Avignon.
Les confrères reçoivent les offrandes dans des troncs en bois, les mêmes depuis la fin du XIXe.

 

«Après un réconfort au café Saint-Marc, c’est le départ pour le tour de Villeneuve qui durera jusqu’au soir. Partout c’est le meilleur accueil, le petit verre de vin blanc, aussi le soir les jeunes rentrent-ils en une belle farandole, les corbeilles vides, les troncs bien remplis.» (Compte rendu de la fête 1953)

Durant les périodes de guerre, la fête de Saint-Marc  a toujours eu lieu mais les festivités étaient réduites et les brioches confectionnées  avec des farines de maïs, de seigle ou de méteil, donnant des galettes plates et dures comme des « cacho-dènt », « casse-dents ».

Depuis de nombreuses années, la confrérie  fait confiance à la boulangerie-pâtisserie « Aux Délices », 12 place Saint-Marc à Villeneuve-lez-Avignon, pour la préparation des brioches.

Laissez un Commentaire

Post précédent:

Nouvel article: