Histoire

5 articles

Vivo Sant-Marc !

Le mot du Prieur Jacques Baumet :
« Autrefois, dans des temps très anciens, “Saint-Marc” était une fête païenne, c’est-à-dire paysanne, la souche garnie de feuilles de vigne, d’épis de blé et d’orge était de bon augure pour les récoltes… »

Bailes et Bailesses

Les confrères sont appelés les “baile”. Durant la procession ils ont à leur tête “lou priéu”, un ou plusieurs “souto-priéu”, un “clavaire” et un “secretàri-gardo noto”. Depuis quelques années les femmes sont admises dans la confrérie comme “bailesso”.