La Tour Philippe-le-Bel à Villeneuve-lez-Avignon

Erigée au début du XIVe siècle par le roi de France Philippe IV le Bel afin de protéger la cité des Avignonnais, la tour était autrefois entourée de fortifications sous l’autorité d’un gouverneur et de sa garnison. Cette fortification royale, poste frontière entre le royaume de France et celui des Papes, assurait en partie la défense de Villeneuve. Dressée à l’emplacement du vieux port, elle se situait à l’entrée du pont Saint-Bénézet reliant Avignon à Villeneuve. Ce pont aujourd’hui disparu était composé de dix-neuf piliers enjambant le Rhône et la Barthelasse, jusqu’à la Cité des Papes. Il n’en demeure à présent que la partie avignonnaise, le célèbre Pont d’Avignon.